Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 09:46


Ca troue le cul !


Série créée par Trey Parker et
Matt Stone
Etats-Unis
Première diffusion : 1997



SouthPark.gif


  Voilà une série qui répond de façon efficace à un seul maître-mot : "Divertissement". Par sa vulgarité, par son audace, par son humour et enfin par sa capacité à tirer sur tout ce qui bouge, et ce dans tous les sens du terme, South Park parvient à éviter le titre de série intelligente et critique pour n'être qu'une série vulgaire et anti-tout. Mais tellement drôle. On pourrait presque placer cet humour dans le sillage des Monty Python, c'est dire.
Tout le monde en prend pour son grade, ce qui est rare et fort. Et les mécanismes de série (running-gags, phrases cultes, personnages récurrents) fonctionnent comme nulle part ailleurs.
Bref, un dessin animé humoristique à toute épreuve.


Saison 1

  On se glisse très vite dans le bain et l'ambiance de ce dessin animé pas comme les autres. Les enfants sont dès le départ des mini-grands, ni plus ni moins pourris que leurs parents. A travers leurs questions et leur vision du monde, la société humaine et les travers humains en prennent plein la gueule pour notre plus grand plaisir.
  Tout le monde est digne de moquerie, de l'enfant pourri riche et péteux au pauvre Kenny dont la famille n'a, les grands jours, qu'une boîte de conserve à manger. Et sans ouvre-boîte...
  Bref, on se moque de tout, et de tout le monde. On se moque des homosexuels comme des homophobes, des moches comme des beaux, des racistes comme des organisations humanitaires intéressées. Sur ce point, l'épisode de Pascal Ladalle / Starvin'Marvin est tout simplement à pleurer d'humour noir.
  On se moque de la religion comme de ceux qui ont perdu la foi. On se moque des stars à tout va, mais elles le méritent tellement. On se moque avec raison des chasseurs ("Il fonce droit sur nous !") même si les personnages en eux-mêmes sont étrangement attachants.
  Encore plus fort, on se moque de la télévision même, et souvent des émissions pour enfants, grossières et violentes. L'hôpital qui se moque de la charité ou auto-dérision réussie ? Je penche pour la seconde solution. On se moque également beaucoup du cinéma d'horreur dans cette saison : des zombies à l'enfant maudit, les parodies d'horreur sont vraiment hilarantes.
  Une excellente première saison pour une série qui installe très rapidement sa mythologie et son ambiance.

 


saison-1.jpgListe des épisodes de la saison 1:
 1x01 Cartman gets an anal probe (Cartman a une sonde anale)
 1x02 Weight Gain 4000 (Muscle Plus 4000)
 1x03 Volcano
 1x04 Big Gay Al's Big Gay Boat Ride (Une promenade complètement folle avec Al Super Gay)
 1x05 An elephant makes love to a pig (Un éléphant fait l'amour à un cochon)
 1x06 Death (La mort)
 1x07 Pink Eye (Conjonctivite)
 1x08 Damien
 1x09 Starvin' Marvin (Le petit Ethernopien)
 1x10 Mr Hankey, the Christmas Poo (Monsieur Hankey, le petit caca Noël)
 1x11 Tom's Rhinoplasty (Chirurgie esthétique)
 1x12 Mecha Streisand
 1x13 Cartman's Mom is a dirty slut (La mère de Cartman est une folle du cul)




 

 

 

 

Saison 2
  Après le succès de la première saison, South Park réitère avec sa saion la plus longue. Bien qu'un peu lente à démarrer, elle regorge encore une fois d'histoires drôles et cyniques et de personnages excellents et représentatifs.
  En réalité, cette saison s'attache à approfondir tous les personnages et thèmes que présentaient déjà la saison 1 : les personnages de M. Mackey ou M. Garrison, la famille de Cartman, l'émission de Terrance et Philippe, de nouveaux élèves (Tweek), etc.
  Les enfants sont donc un peu dans l'ombre dans cette saison qui donne la part belle aux critiques cyniques de la société américaine : la censure, la fausse tolérance, les festivals de cinéma, la télévision et ses dérives.
A côté de ça, les créateurs montrent un excellent regard critique sur les mécanismes des séries télévisées même : le ridicule du suspense du début de saison, coupé par un épisode "Poisson d'avril", l'épisode flashback absurde où Cartman réalise que dans ses souvenirs Kenny meurt sans arrêt et que c'est pas possible...
  Et que dire de l'épisode spécial Halloween et son poisson serial killer, de l'épisode de Noël sur la tolérance et le pardon... envers Charlie Manson, ou encore le dernier épisode, totalement loufoque et jubilatoire.
Bref une série qui se développe et sort un peu du chemin de la première saison, tout en restant méchamment drôle. Une série qui évolue, quoi.

 


saison-2.jpgListe des épisodes de la saison 2 :
 2x01 Not without my anus (jamais sans mon anus)
 2x02 Cartman's mom is still a dirty slut (la mère de Cartman est toujours une folle du cul)
 2x03 Chikenlover (le charmeur de poules)
 2x04 Ike's Wee Wee (le zizi de Ike)
 2x05 Conjoined Fetus Lady (Le foetus siamo-maxillaire)
 2x06 The mexican staring frog of southern sri lanka (la grenouille mexicaine du sud du Sri Lanka)
 2x07 City on the edge of forever (La ville au bord de l'éternité)
 2x08 Summer Sucks (L'été, ça craint)
 2x09 Chef's salty chocolate balls (Boulettes de Chef au chocolat salé)
 2x10 Chicken Pox (Varicelle)
 2x11 Roger Elbert should lay off the fatty foods (Roger Elbert devrait manger moins gras)
 2x12 Clubhouses (la Garçonnière)
 2x13 Cow Days (les journées vaches)
 2x14 Chef Aid
 2x15 Spooky fish (Poisson sanglant)
 2x16 Merry christmas Charlie Manson ! (Joyeux Noël Charlie Manson !)
 2x17 Gnomes (Les gnomes voleurs de slips)
 2x18 Prehistoric Ice man (L'homme des glaces)

 

 

 

 

 

 

 


Saison 3
  South Park continue dans sa lancée avec une saison qui reprend les qualités des deux premières saisons : beaucoup de cynisme, beaucoup de parodie et des personnages de plus en plus étudiés.
  Pour le cynisme, la société s'en prend plein la gueule, peut-être encore plus violemment que précédemment, avec l'épisode du Panda du harcèlement sexuel, aussi bien sur la folie judiciaire aux Etats-Unis que sur l'abrutissement des campagnes de sensibilisation.
  De même le premier épisode critique les stars qui prennent la défense de la forêt amazonienne (plus ou moins justement, mais le principe de South Park, c'est que personne n'est épargné). Citons encore le patriotisme dans la reconstitution de la guerre de Sécession, ou enfin la folie Pokémon critiquée dans un épisode hilarant qui va très loin.
  Pour les parodies, elles sont nombreuses dans cette saison : Star Wars inspire à la fois le retour de Starvin' Marvin, et le Jakovasaure, ridicule et insupportable double de Jar-Jar Binks. L'épisode spécial Halloween transforme le groupe KoRn en Scooby-Gang, et l'épisode de Noël caricature les comédies musicales.
  Cet épisode, en présentant les différentes personnalités des personnages secondaires, amène au dernier point : les personnages secondaires sont de plus en plus utilisés. Le père de Stan, le père de Kyle, la soeur de Stan, Chef, Tweek, Craig, Jésus, Mr Hankey : l'accent me semble être mis sur eux dans cette saison, quitte à rapetisser le rôle des quatre personnages principaux.
  Ce qui n'empêche pas cette saison d'être encore une fois très bonne et très drôle.

 


south-park-3.jpgListe des épisodes de la saison 3 :
 3x01 Rainforest Schmainforest (Tropicale schtropicale)
 3x02 Spontaneous Combustion (Combustion spontanée)
 3x03 The Succubus (La Maman de Chef)
 3x04 Tweek vs. Craig (Tweek contre Craig)
 3x05 Jakovasaurs (Les Jakovasaures)
 3x06 Sexual Harassment Panda (Le Panda du harcèlement sexuel)
 3x07 Cat Orgy (Orgie de chat)
 3x08 Two guys naked in a hot tub (Deux hommes nus dans un jacuzzi)
 3x09 Jewbilee (Les scouts juifs)
 3x10 Chinpokomon
 3x11 Starvin'Marvin in space (Ethernopiens dans l'espace)
 3x12 KoRn's groovy pirate ghost mystery (KoRn et le mystère mysérieux des pirates fantômes)
 3x13 Hooked on monkey phonics (Les comptines du singe batteur)
 3x14 The Red Badge of gayness (Médaille de connerie avec palmes)
 3x15 Mr. Hankey's Christmas Classics (Les chants de Noël de Monsieur Hankey)
 3x16 Are you there God ? It's me, Jesus (Dieu es-tu là ? C'est Jésus à l'appareil)
 3x17 World wide Recorder Concert (Le bruit marron)



Par Robert Mudas

Partager cet article

Repost 0
Published by Robert Mudas - dans Séries télévisées
commenter cet article

commentaires

Fei 23/10/2007 21:16

South Park c'est un vrai bonheur. La série devient de plus en plus engagée et couillue à mesure des saison, et à partir de la 6e environ ça devient parfois franchement énorme. C'est pas chez nous qu'on verrait quelque chose avec autant de tripes.

Contact

Participations, encouragements, insultes...
ludiculture@yahoo.fr

Rechercher