Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 11:32

"Sire Arthur, permettez-moi de me joindre à la quête contre les Pictes. En effet, je me sens apte à les... à leur... à leur éclater la tronche !"

Editeur : Days of wonder
Un jeu de Bruno Cathala et Serge Laget
Illustrations de Julien Delval
2005

De 3 à 7 joueurs
Durée aproximative : 1h30
50 euros

 

  Prenez vos armes, votre temps et votre courage à deux mains, et partez sauver le royaume de Camelot des menaces qui l'encerclent. Et elles sont nombreuses, entre les invasions barbares, les engins de siège qui s'accumulent, les tournois contre le Chevalier noir...
  Et puis il y a ces quêtes, le Graal, Excalibur, l'Armure de Lancelot, toutes ces quêtes qui vous apporteront gloire et prestige si vous les réussissez, mais aussi un extrême déshonneur si vous les perdez.

  Comment gagner ? En ne perdant pas, c'est dire si l'ambiance est tendue.
  Comment perdre alors ? Si, à la fin de la partie, la majorité des épées réunies autour de la Table Ronde (symbolisant les quêtes échouées ou réussies) sont noires. Egalement si 12 engins de siège se sont accumulés autour de Camelot. Enfin si tous les chevaliers sont morts.

 



  Les Chevaliers de la Table Ronde est un jeu coopératif, c'est-à-dire que tous les joueurs, dont la marge de manoeuvre individuelle est finalement très faible (une action du mal qui fait mal, et une action du bien assez pauvre en contrepartie) doivent constamment se consulter, en roleplay de préférence (même si ça ne dure souvent que quelques tours...)
  Chaque chevalier a un rôle particulier qu'il lui faudra utiliser au mieux, souvent ce pouvoir spécial est une clé de la victoire.
  Il faut enfin savoir qu'un félon peut se cacher parmi les joueurs : son but à lui est de faire tomber Camelot. Et un jeu coopératif où un traître a pu se cacher, ça lfait franchement peur.

 



  Les Chevaliers de la Table Ronde est un excellent jeu, auquel on accroche très vite. Le thème est très bien transposé, le matériel est riche et superbe, le principe de jeu est très intéressant et très prenant, la coopération est indispensable et exemplaire... Bref, un must du genre, largement adopté et adoré de par chez nous.


Par Robert Mudas

Partager cet article

Repost 0
Published by Robert Mudas - dans Jeux de société
commenter cet article

commentaires

Contact

Participations, encouragements, insultes...
ludiculture@yahoo.fr

Rechercher