Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 19:40

Les anglais parlent aux français …

Album : If you wait

Label : Metal & Dust Recording

 

London Grammar est un trio anglais constitué de Hannah Reid, Dot Major et Dan Rothman.

http://www.lesconnardsenrayban.fr/wp-content/uploads/2013/05/377636_515004201872328_2062827146_n.jpg

Leur musique est souvent classée dans des styles différents suivant les sources, tantôt trip-hop, tantôt indie, voire indie-pop … pas toujours très simple de s’y retrouver mais à la limite, peu importe, ce qui compte réellement ce n’est pas la case, mais la musique.

Et cette musique est plutôt très agréable, il faut bien le dire (en même temps, si ce n’était pas le cas, je n’en parlerais pas).

Ces 3 jeunes anglais (moyenne d’âge de 22 ans) se sont rencontrés en 2009, à l’université de Nottingham, un peu par hasard, un peu grâce à Facebook. A la recherche d’une chanteuse, Dot et Dan, tous deux musiciens, ont eu la chance de tomber sur une photo d’Hannah guitare en main.

Tentant leur chance (leur motivation réelle reste un peu floue, et l’on comprend pourquoi quand on voit le physique de la demoiselle), l’affaire (musicale) fut finalement conclue après qu’ils eurent écouté les premières vocalises de la jeune fille.

Car la belle blonde possède une sacrée voix, profonde dans les graves, limpide et claire dans les aigus, pleine de sensibilité … une voix que l’on n’oublie pas facilement, qui marque les esprits et s’accorde parfaitement aux arrangements et aux compositions du groupe.

L’ensemble donne une musique légère, s’appuyant tout à tour sur un combo piano-percussions, sur une orchestration plus électronique, etc … un joyeux fourre-tout dont l’unité est justement assurée par la voix d’Hannah Reid.

 

 

Coté inspiration, le trio cite souvent Fleetwood Mac, Eurythmics, Talk Talk et Portishead. C’est d’ailleurs ce dernier groupe qui se rapproche le plus de leur production.

Alors soyons clair, vous risquez sans doute de tomber sur des critiques dithyrambiques en parcourant le web. « London grammar » semble être « le groupe du moment », la sensation, surtout dans le petit microcosme de la presse spécialisée, notamment underground.

Pour ce qui me concerne, je trouve l’album bon. Ce qui est déjà bien. Mais je n’en ferai pas non plus un album culte, loin de là.

Pour l’instant, à mon humble avis, c’est un très bon premier album d’ambiance. Pas de tube interplanétaire, leur musique ne s’y prête peut être pas d’ailleurs, mais quelques très bons titres et pas forcément dans les singles.

A « Waisted my young years » ou « Strong », je préfère « Flickers », « Nightcall » (très belle reprise de la B.O. de Drive) … « When we were young », un peu jazzy, est aussi un titre agréable, où la voix d’Hannah prend toute son ampleur sans tomber dans l’excès.

Sur Youtube, en fouinant un peu (allez je vous mets le lien en dessous, je suis bon prince), on peut dénicher une superbe reprise de Chris Izaac qui prouve que ces jeunes gens peuvent encore s’améliorer en terme de composition, mais que le potentiel est bien présent.

 

 

Il est d’ailleurs intéressant de constater que le groupe a mis du temps avant de trouver son public, y compris en Angleterre. Gageons que la suite sera encore meilleure, car pour un coup d’essai, cela reste quand même un coup intéressant, sans forcément être de maître.

Toujours est-il que si vous cherchez un album à écouter au fond d’un canapé, avec un feu de cheminée, un bon livre ou une bonne BD dans les mains, vous pouvez tenter l’aventure « London Grammar ».

En tout cas, moi je vous le conseille.

 

Par Maël.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maël - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Contact

Participations, encouragements, insultes...
ludiculture@yahoo.fr

Rechercher