Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 10:40

Nouveau départ pour les super-héros.

http://myscreens.fr/wp-content/uploads/2013/07/news_illustre_1364063030_376.jpg

 

Dans un trio d’articles précédents (1, 2, 3, nous irons au bois), j’ai parlé de la renaissance de l’univers comics DC, qui proposait un nouveau départ pour chacun de ses super-héros et pour son univers en général. Cela a été un franc succès, mérité qui plus est, et a forcément fait réfléchir son concurrent direct : les éditions Marvel. Cela faisait déjà longtemps que Marvel ne cessait de refaire partir ses séries au  numéro 1 afin de faire croire à un nouveau départ idéal pour les nouveaux lecteurs, ce qui était finalement rarement le cas.

Avec Marvel Now !, un vrai renouveau se créé enfin, qui a la bonne idée de concerner quasiment toutes les séries. Il n’est pas aussi approfondi que le New 52, puisque les origines des personnages ne changent pas. Mais à la suite du très bon événement Avengers vs X-Men, la donne a changé pour certains héros, notamment chez les X-Men  et des équipes se modifient ou apparaissent, traitées par différentes équipes créatrices.

http://cdn.screenrant.com/wp-content/uploads/Marvel-NOW-Comic-Con-2012.jpeg

Certaines séries de ce renouveau (qui n’efface cependant pas tout ce qui s’est passé avant) sont très enthousiasmantes. J’ai l’occasion de les suivre en parutions mensuelles et même si quelques unes sont plutôt décevantes, d’autres sont vraiment bonnes. Soucieuses de proposer un bon choix de comics aux lecteurs que le format kiosque n’attire pas, les éditions Panini Comics ont eu la bonne idée de rapidement publier en librairie certaines séries de cette phase Marvel Now !, et cela commence dès ce mois de mars avec le premier tome de quatre séries différentes. Bonne initiative qu’il convient de saluer : petit à petit les comics américains commencent à être publiés en bonne et due forme en France (alors qu’il y a une vingtaine d’années beaucoup de lecteurs achetaient tout en version originale directement à l’étranger) et ça fait plaisir. A mon humble avis, la rivalité émulatrice entre Marvel / Panini et DC / Urban Comics n’y est pas étrangère ! Peu importe, tant que les lecteurs y gagnent.

Quatre séries vous sont donc proposées en librairie ce mois-ci, et même si je n’ai pas eu ces tomes précis entre les mains (et donc même si je ne connais pas le format de publication ou les éventuels bonus fournis), j’ai lu ces quatre séries. Voici donc mon avis sur ces quatre séries, de la meilleure à la moins bonne !

 

http://www.comicsblog.fr//images/galerie/bigimage/a-plus-x_02.jpg


 

 

http://img2.wikia.nocookie.net/__cb20121010213142/marveldatabase/images/3/36/Superior_Spider-Man_Vol_1_1.jpg

Superior Spider-Man (Scénario de Slott, dessin de Stegman)

 

Marvel Now ! a réussi une chose : me faire acheter un des rares mensuels que je ne lisais pas : Spider-Man. Les séries consacrées au Tisseur me paraissaient inégales, et les incidences de ses événements marquants trop souvent effacés d’un coup de baguette magique… Mais il y a eu l’histoire « Dernière volonté » qui a conclu la série The Amazing Spider-Man et son rebondissement final choc : le Docteur Octopus est mort mais a réussi à échanger son esprit avec celui de Peter Parker. Ainsi, Parker serait mort dans le corps d’un de ses ennemis tandis que l’esprit du vilain Doc Ock dirigerait le corps et les actions de Spider-Man. Les fans ont hurlé au scandale, d’autres ont relativisé en disant que cela ne durerait que deux numéros… Sauf que la série Superior Spider-Man est arrivée, et pour l’instant la situation est toujours la même ! Slott y propose un concept ambitieux : Octopus est le nouveau Spider-Man mais a hérité dans l’échange du sens des responsabilités de Parker. Il va donc vraiment se consacrer à chasser le crime comme le faisait notre bon vieux Spidey, mais à sa façon : stratégique, organisée et violente. Il le dit lui-même : il sera le meilleur Spider-Man que New York n’ait jamais connu, le Spider-Man supérieur. N’hésitant pas à tuer ou à mettre de vraies raclées, le héros va donc changer d’image mais se révéler plus efficace qu’il ne l’a jamais été, même dans la vie personnelle de l’humain Peter Parker.

http://www.comixity.fr/wp-content/uploads/2013/07/SuperiorSpiderMan_2_TheGroup-000.jpg

Un coup de maître que cette série selon moi, qui montre comment Spider-Man aurait pu être avec d’autres choix et d’autres principes. La galerie de méchants est d’autant plus intéressante que Doc Ock affronte parfois ses anciens partenaires, le dessin est bon, les intrigues haletantes : bref, c’est du tout bon ! J’espère vraiment que la situation ne s’inversera pas trop vite et qu’on continuera à voir un Spider-Man beaucoup moins innocent.

 

http://media.comicbook.com/wp-content/uploads/2012/12/superior-spidey-2.jpg


All-New X-Men (scénario de Bendis, dessin de Immonem).


       http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/2/2a/All-New_X-Men_1.jpgBendis est connu pour son travail sur les Avengers qu’il a scénarisés pendant longtemps, et pour sa participation à quasiment tous les événements des dernières années (Civil War, par exemple : c’était lui !). Avec la valse des équipe créatives de Marvel Now, Bendis arrive sur les X-Men, avec deux séries : Uncanny X-Men et All-New X-Men. J’ai un peu de mal avec la première, qui raconte les déboires de la nouvelle équipe de Cyclope, maintenant hors-la-loi. Le scénario est correct, mais il est selon moi trop mal servi par le dessin de Bachalo que j’ai beaucoup de mal à supporter. La deuxième, cependant, celle qui va être éditée en librairie, est bien plus intéressante et dynamique.

         Il faut savoir que pendant l’événement Avengers vs X-Men, Cyclope a été possédé par la force Phénix et a largement dérapé, causant des conséquences graves. Depuis, il est hors-la-loi et a réuni une petite équipe d’anciens et nouveaux mutants, l’équipe d’Uncanny X-Men. L’école Jean Grey est fortement marquée par cette scission, notamment le Fauve qui décide de remonter le temps (oui, c’est presque plus simple que prendre le bus chez Marvel) afin de ramener les tout premiers X-Men, les cinq X-Men originaux des premières années, pour ouvrir les yeux (ou tout du moins l’œil, ah ah !) de Scott Summers sur son changement. Après un voyage déstabilisant, les jeunes Fauve, Cylope, Angel, Iceberg et Jean Grey arrivent dans notre présent, leur futur afin de convaincre Cyclope de revenir à la raison.

        

http://nomoremutants.com/wp-content/uploads/2013/07/All-New-X-Men-012-003-Copy.jpg

 

         C’est le pitch de départ et très vite cette mission disparaît ; restent cependant ces jeunes personnages dans ce présent qu’ils apprennent petit à petit à comprendre. Le choc des générations est marquant et très intéressant : le Fauve voit la métamorphose qui va le faire devenir une grosse boule de poils bleue, Angel voit que son futur lui-même semble avoir perdu l’esprit, Cyclope voit que son futur lui-même a l’arrogance et la dureté des ennemis qu’il combat lui-même. Jean Grey, quant à elle, développe des dons de télépathie qu’elle ne savait pas avoir et apprend… sa (ou plutôt « ses ») future(s) mort(s). Le choc de ces personnages est un des intérêts de la série, qui se montre aussi intrigante par les relations que ces nouveaux-arrivés vont développer avec les autres personnages : par exemple leur rencontre avec Wolverine, qu’ils ne connaissent pas encore, avec Kitty ou encore l’influence que certains ennemis comme Mystique veulent avoir sur eux.

         Niveau narration, la série s’amuse à rendre hommage aux épisodes X-Men des années 60, dans le design des personnages et leur comportement. La série est donc en même temps drôle, intéressante et bien réalisée : une excellente idée selon moi.

 

http://www.geekexchange.com/wp-content/uploads/2012/09/all-new-x-men-covers.jpg

 


Uncanny Avengers ( scénario de Remender, dessin de Cassaday)

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/6/6d/Uncanny_Avengers.jpg         Après la guerre entre les Avengers et les X-Men, il a été décidé d’essayer de pallier la mauvaise image des mutants par une meilleure intégration de ceux-ci dans les équipes de super-héros. L’équipe symbolique de ce renouveau (et donc de toute la phase Marvel Now !), c’est cette équipe des Uncanny Avengers, composée de Wolverine, Captain America, Thor, Malicia, la Sorcière Rouge et dirigée par Havok (le frère de Cyclope).

         L’intention était bonne, mais la sauce ne prend pas. L’équipe a beaucoup de mal à se constituer, les rivalités et manques de confiance se font sentir, et c’est assez amusant, mais cela empêche aussi de s’intéresser au sort de cette équipe bancale. Le premier arc joue sur l’alliance des univers X-Men et Avengers (sans gâcher le suspense, il y est question à la fois de Crâne Rouge et de Charles Xavier) mais se révèle peu intéressant et ne montre pas la richesse dont font preuve les deux séries évoquées précédemment.

         Cette série est le titre principal d’une nouvelle revue, Uncanny Avengers, mais je dois avouer que je ne le lis que parce qu’elle contient la très amusante Avengers Arena (une sorte de Battle Royale entre de jeunes super-héros), c’est dire si je suis peu enthousiasmé. J’espère que la suite de la série remontera le niveau, mais je ne conseille pas spécialement pour l’instant.

 

http://wac.450f.edgecastcdn.net/80450F/comicsalliance.com/files/2012/11/ua-lede-1352933199.jpg

 

         Captain America (scénario de Remender, dessin de Romita Jr).

http://comicbookrealm.com/cover-scan/45adc71e0b017ec4cc78543e495f577e/xl/marvel-captain-america-issue-6.jpg         Captain America n’a jamais été un personnage très populaire en France, alors je suis assez surpris par le choix de l’éditer, d’autant plus que la série est très moyenne. Je pense que l’idée est de coïncider avec le deuxième film consacré à la bannière étoilée, mais c’est peut-être le tome que je conseille le moins parmi ces quatre recueils.

         Même boudé, ce personnage a eu droit à de bonnes histoires, notamment toute la période scénarisée par Brubaker. L’idée de Marvel Now ! a été de changer totalement de contexte et d’équipe : Captain America n’évolue en ville avec ses alliés le Faucon, Bucky et Sharon Carter contre ses ennemis « urbains », l’idée de cette série est de le propulser tout seul dans la dimension Z, une dimension parallèle créée par le savant fou Arnim Zola, pleine de monstres et d’horreur. Captain y sera soumis à rude épreuve et sera chargé de la protection d’un jeune enfant qui grandira (car le temps s’écoule plus vite que dans notre monde).

         Pour moi, cette série n’a aucun intérêt. L’histoire est totalement déconnectée du monde Marvel normal et même si elle met Cap à rude épreuve, elle se lit sans grand enthousiasme. Je pense que la présence de Romita Jr, dont je déteste le dessin, y est pour quelque chose, mais c’est vraiment selon moi le tome le plus ennuyeux de ces quatre publications.

 

http://www.crossovercomics.ca/site/wp-content/uploads/2013/06/captainamerica08.jpg

 

         J’espère avoir bien informé les lecteurs intéressés par ces publications et avoir donné quelques conseils de lecture à certains ! Une nouvelle salve de publications va suivre en juin, il me semble, je reviendrai à nouveau vous parler des nouvelles séries publiées.

 

Par Robert Mudas.

Partager cet article

Repost 0
Published by Robert Mudas - dans Bande dessinée
commenter cet article

commentaires

Contact

Participations, encouragements, insultes...
ludiculture@yahoo.fr

Rechercher