Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 12:35

Faut pas faire chier les bikers…

 

Créée par Kurt Sutter

Etats-Unis

Première diffusion : 2008

 

Avec :

Charlie Hunnam : Jackson « Jax » Teller

Katey Sagal: Gemma Teller-Morrow

Ron Perlman : Clarence « Clay » Morrow

Maggie Siff : Dr Tara Knowles

Ryan Hurst : Harry « Opie » Winston

Kim Coates : Alexander « Tig » Trager

Mark Boone Junior : Robert « Bobby » Munson

 

 

 

Série terminée en 7 saisons.

 

http://braindamaged.fr/wp-content/uploads/2013/09/sons-of-anarchy-logo.jpg

 

 

                Sons of Anarchy est une série que j’ai mis beaucoup de temps à regarder, malgré les conseils, l’univers des bikers m’attirant moyennement. Mais ayant fort apprécié l’excellente série The Shield, et fort dépourvu quand la bise (la fin de série !) fut venue, je me suis finalement lancé dans cette série qui paraît être sa petite sœur sur plusieurs points. D’abord parce que Kurt Sutter faisait partie de l’équipe de The Shield, parce qu’une partie du casting l’a suivi pour des rôles récurrents ou des apparitions d’invités, parce qu’on y retrouve la violence et la complexité des relations entre gangs (d’ailleurs les Niners font un pont entre les deux séries !), parce qu’on rencontre ici aussi une équipe de personnages extrêmement forts, enfin parce qu’on y retrouve la tension et les intrigues complexes de manipulation et d’influence qui faisaient le succès de The Shield.

                J’arrête là la comparaison, puisque Sons of Anarchy a tout pour ne plus être la petite sœur, mais une grande série en elle-même. Elle suit le quotidien du club de bikers SAMCRO installé dans la paisible bourgade de Charming. Si, comme moi, vous n’y connaissez foutrement rien à la hiérarchie et à l’organisation des clubs de bikers, la série vous dépaysera et vous apprendra pas mal de choses. Riche idée que d’avoir choisi ce contexte, qui permet de faire apparaître des grandes gueules très charismatiques ainsi qu’un vrai univers marquant. Pour preuve, vous serez forcément émus quand un membre du club changera d’écusson ou perdra son tatouage ou  vous aurez peut-être envie d’avoir vous-aussi une table en bois gravée au logo de la grande faucheuse pour vos réunions ainsi qu’un petit bonnet avec le même logo pour votre nouveau-né.

 

http://fc05.deviantart.net/fs71/f/2012/189/f/5/sons_of_anarchy___3_by_sinikid-d54vc4k.jpg

 

                Les personnages sont enrichis et approfondis à chaque saison. Les principaux, bien sûr, parmi lesquels Clay/Ron Perlman : est-il besoin de préciser combien le choix de cet acteur pour incarner le gros dur président du club est une riche idée ? Mais surtout les seconds rôles de ce club, parmi lesquels Tig qui a toute mon affection car complètement barré comme on l’apprendra au fur et à mesure des épisodes et des saisons.

                Les intrigues sont souvent bien menées : certains passages sont assez inégaux, mais dans la globalité, le scénario est très efficace. Le visuel est plutôt bon aussi, même si j’ai tendance à trouver certains plans un peu poseurs (les ralentis de Jax qui marche avec sa démarche de bad-guy (ou de canard, au choix) dans les locaux du club par exemple) et faciles…

 

http://4.bp.blogspot.com/-vUSI4xWWWmI/UWKLGS_djVI/AAAAAAAAAJA/K9jGIxl89-s/s1600/sons-of-anarchy-6.jpg

 

                Un mot aussi sur l’humour de cette série (qui la différencie de sa grande sœur pour le coup) : les scénaristes et acteurs s’amusent clairement, et malgré l’extrême violence de certains épisodes, d’autres sont franchement hilarants (l’apparition de Stephen King en nettoyeur ou de Goggins/Shane en travesti par exemple !). Participent aussi les personnages du Prospect ou de Chuck, ressorts comiques attachants permettant d’évacuer la tension à certains moments.

                La série vaut donc le coup d’être essayée et de finir la saison 1 dont le début est assez répétitif mais est loin de représenter toute la série. Car les intrigues, tensions, personnages, situations et contexte font vraiment de cette série une œuvre aboutie et qui aura su marquer son époque.

 

http://cdn.im6.fr/0290017105749468-c2-photo-oYToyOntzOjE6InciO2k6NjU2O3M6NToiY29sb3IiO3M6NToid2hpdGUiO30%3D-diaporamas-sons-anarchy-12.jpg

 

 

 

Saison 1

                La saison 1 est clairement une saison d’introduction et de présentation.  On y rencontre le club de SAMCRO, les personnages principaux, la situation familiale et amoureuse du personnage principal Jax, les rivalités entre gangs ou encore les différentes instances chargées de surveiller les Sons (police et ATF).

                La saison en elle-même est loin d’être la meilleure de la série, parce que beaucoup de membres du club restent un peu en retrait, parce que l’image de Jax assis sur le toit à lire le livre de son père est un peu trop répétitive, parce qu’il faut un peu de temps pour se mettre dans l’ambiance. Là où The Shield commençait déjà sur les chapeaux de roues, Sons of Anarchy (curieusement pour une série de bikers…) prend un peu de temps à se placer. Mais le potentiel de la série se fait clairement sentir car on s’intéresse aux codes des bikers, à leur hiérarchie, on prend peu à peu connaissance des différentes pièces de l’intrigue, des différents gangs et des ennemis du club.

                Toutes les intrigues ne sont pas égales (Gemma est un peu chiante dans cette saison, par exemple, mais le sort réservé à Opie et sa femme est très intéressant à suivre), mais on a très envie de suivre la suite.

 

Liste des épisodes de la saison 1 :

1x01 – Pilot (Une ville de chaos)

1x02 – Seeds (Le sang et les balles)

1x03 – Fun Town (Chasse à l’homme)

1x04 – Patch Over (Unification)

1x05 – Giving Back (Retour de flames)

1x06 – AK-51 (Frères d’armes)

1x07 – Old Bones (Notre parole, notre honneur)

1x08 – The Pull (Bloody Sunday)

1x09 – Hell Followed (Descente aux enfers)

1x10 – Better Half (Epouses et concubines)

1x11 – Capybarra (Le piège)

1x12 – The Sleep of Babies (Protéger les innocents)

1x13 – The Revelator (Le vent de la colère)

 

 

Saison 2

                Maintenant que la série a installé son contexte, les choses sérieuses peuvent commencer. Avec déjà un ennemi pour toute la saison : Ethan Zobelle, le chef des séparatistes blancs. Ce nouveau gang va clairement faire de l’ombre aux Sons, et va d’ailleurs dès le début de la saison vouloir montrer qui commande par un acte très dur. Tout l’enjeu de la saison va être de lutter contre ce gang, et la progression des évènements va être réellement enthousiasmante.

                Ca, c’est pour l’intrigue générale, mais le club est fondé par plusieurs personnalités, et certains ont des secrets… La fin de saison 1 nous a montré un événement important, il faudra maintenant le cacher pour certains membres du club, tandis que les relations entre le président Clay et le vice-président Jax sont de plus en plus tendues… Sans compter sur les réactions d’Opie et l’arrivée de June Stahl, un de mes personnages préférés dans les rangs des ennemis du club issus des autorités.

                Le final sera très bien foutu, avec la mort d’un personnage aimé des spectateurs et un cliffhanger très surprenant.

 

http://www.avcesar.com/source/software/bluray/1400/image_tech_C_0530165608.jpgListe des épisodes de la saison 2 :

2x01 – Albification (Le masque de la haine)

2x02 – Small Tears (Les associés)

2x03 – Fix (Le mal par le mal)

2x04 – Eureka

2x05 – Smite (Représailles)

2x06 – Faix Celebri (Etat critique)

2x07 – Gilead (Des lions en cage)

2x08 – Potlatch (Le schisme)

2x09 – Fa Guan (Hallelujah)

2x10 – Balm (Coup de tonnerre)

2x11 – Service (Absolutions)

2x12 – The Culling (L’heure de la vengeance)

2x13 – Na triobloidi

 

 

Saison 3

Le fils de Jax a été enlevé. Après une première moitié de saison où les guerres de gangs sont de plus en plus violentes pour enquêter sur cette disparition et où Gemma et Tig se retrouvent dans une situation relativement embarrassante (l’occasion de faire venir Stephen King lui-même dans un épisode vraiment très fun).

La deuxième partie de saison marque un tournant décisif puisque les Sons partent pour Belfast à la recherche du bébé Abel. L’occasion d’approfondir l’histoire du club ainsi que celle du père de Jax. Changement de décor bienvenu pour la série (et occasionnellement de générique, j’aime beaucoup ce genre de détails), cette incursion sur le sol irlandais est un passage marquant de la série, même si on a un peu tendance à se perdre dans la hiérarchie des clubs et dans les relations entre tous ces personnages et gangs.

 

http://www.sonsofanarchyfrance.net/wp-content/uploads/sons-of-anarchy-season-3.jpgListe des épisodes de la saison 3 :

3x01 – SO (La mort dans l’âme)

3x02 – Oiled (Crime et châtiment)

3x03 – Caregiver (Le nettoyeur)

3x04 – Home (Auprès des miens)

3x05 – Turning ang Turning (Pacte avec le diable)

3x06 – The Push (L’union fait la force)

3x07 – Widening Gyre (Hors-la-loi)

3x08 – Lochan Mor

3x09 – Turas (Sous le choc)

3x10 – Firinne (L’adieu aux traîtres)

3x11 – Bainne (L’échange)

3x12 – June Wedding (La Faucheuse)

3x13 – NS (Le crépuscule du prince)

 

 

Saison 4

                Avec cette saison 4, la série prend un certain tournant. 14 mois ont passé depuis la fin de la saison 3, et beaucoup de (re)nouveau est arrivé autour de Samcro. La famille de Jax s’est agrandie. De nouveaux protagonistes viennent occuper la place libérée par June Stalh, tels Lincoln Potter et Eli Roosevelt. Entre le Cartel Galindo (dont Danny Trejo, et ça fait plaisir de le voir là !) et les autorités qui font sérieusement pression sur un membre du club, la situation est très délicate pour SAMCRO. Et c’est sans compter la lutte qui continue entre Clay et Jax jusqu’à son paroxysme, entretenue par le menace des lettres récupérées dans la saison précédente.

                Cette saison est véritablement très enthousiasmante. Certaines intrigues ont été conclues par le final de la saison 3, l’occasion de conclure les autres et d’en ouvrir quelques nouvelles. Les seconds rôles du club prennent ainsi plus d’importance (Juice, notamment), et le personnage de Jax prend beaucoup de profondeur et de charisme.

 

http://seriesaddict.fr/images/galerie/Sons-of-Anarchy/promoSaison-4/sons-of-anarchy-promo-saison4-Clay-3.jpgListe des épisodes de la saison 4 :

4x01 – Out (Liberté conditionnelle)

4x02 – Booster (Poussière d’ange)

4x03 – Dorylus

4x04 – Una Venta (Faire parler la poudre)

4x05 – Brick (Par le feu…)

4x06 – With an X (La menace fantôme)

4x07 – Fruit for the Crowns (Gibier de potence)

4x08 – Family Recipe (Du plomb dans la tête)

4x09 – Kiss (Le baiser du tueur)

4x10 – Hands (Hors de contrôle)

4x11 – Call of Duty (Jeu de guerre)

4x12 – Burnt and Purged Away (Esprits vengeurs)

4x13 – To Be (Act 1) (Etre (Partie 1))

4x14 – To be (Act 2) (Etre (Partie 2))

 

 

Saison 5

                La situation a bien changé : Clay n’est plus aux commandes du club. C’est maintenant à Jax de tout gérer, et il a fort à faire, avec une alliance avec Nero, le nouvel amour de Gemma, mais aussi face à Damon Pope (excellent Harold Perrineau), au dossier RICO et aux embrouilles perpétuelles de Clay. Une saison très violente qui aura son lot de surprises et de rebondissements, mais quelques faiblesses et inégalités aussi. Mention spéciale par contre à l’apparition de Walton Goggins (Shane dans The Shield) : un des passages les plus drôles de la série.

 

http://media.paperblog.fr/i/583/5839406/critiques-series-sons-of-anarchy-saison-5-epi-L-MK383J.jpegListe des episodes de la saison 5 :

5x01 – Sovereign (Le règne de la violence)

5x02 – Authority Vested (Sauver son clan)

5x03 – Laying Pipe (Le sacrifié)

5x04 – Stolen Huffy (Hommage au guerrier)

5x05 – Orca Shrugged (Bons baisers de Venus)

5x06 – Small World (Divisions)

5x07 – Toad’s Wild Ride (Sans foi ni loi)

5x08 – Ablation (La brebis galeuse)

5x09 – Andare Pescare (La traque)

5x10 – Crucifixed (Crucifixion)

5x11 – To Thine Own Self (Armes fatales)

5x12 – Darthy (De sang et d’encre)

5x13 – J’ai obtenu cette… (Le prix de la haine)

 

 

Saison 6
    Dès son tournage, cette saison a été annoncée comme l’avant-dernière, et à voir le nombre de personnages impudiquement trucidés en quelques épisodes, on devine la fin de série plutôt proche. Il me semble qu’il s’agit là d’une des saisons les plus violentes de Sons of Anarchy, mais aussi d’une des meilleures. Jax continue son petit bonhomme de chemin pour sortir le club de l’illégalité, mais ce faisant il devient un réel monstre, qui n’est pas sans nous rappeler Clay à plusieurs reprises. L’évolution du personnage idéaliste de la saison 1 est claire et nette, et il est dur de remarquer combien il agit maintenant extrêmement mal, mais toujours dans un but bon.
    C’est évidemment sa famille la plus touchée par ce changement, et Tara en paie le prix fort en revenant sur le devant de la scène dans cette saison, elle qui s’effaçait un peu trop dernièrement à force de faire confiance au « ça ira mieux demain ». La saison est ainsi riche en tensions et en intérêt avec les choix de cette mère qui veut protéger ses enfants coûte que coûte, quitte à devoir utiliser les mêmes procédés ignobles que les manipulateurs du gang. C’est réellement touchant et bienvenu en fin de série.
      A côté de cela, Jax va devoir préparer la guerre pour avoir la paix, et se mettre à dos ses complices irlandais. Les exécutions vont aller bon train dans cette saison, et les décisions de Jax s’avérer de plus en plus sanglantes. Néro, personnage très attachant, est lui-aussi touché par cette hausse de la violence et regrette son attachement au MC, mais la spirale de la violence le touche aussi, ainsi que de nouveaux alliés comme Barosky qui, je n’en doute pas, ne va pas le rester très longtemps…
    Et puis enfin, il y a Clay, qui s’adapte difficilement à la nouvelle situation, et est lui-aussi, pour une fois presque involontairement, entraîné dans une spirale de violence.
    Une avant-dernière saison excellente donc, sans temps mort contrairement à la précédente, mais choquante et violente, amenant Sons à trôner au côtés de ses grandes sœurs The Shield et Oz dans notre dvdthèque.

http://seriesaddict.fr/images/galerie/originals/Sons-of-Anarchy/promoSaison-6/Sons-Of-Anarchy-Saison-6-Promo-Cast-11.jpgListe des épisodes de la saison 6 :
6x01 – Straw (L’ange de la mort)
6x02 – One One Six (Sious le signe de la balance)
6x03 – Poenitentia (Purge)
6x04 – Wolfsangel (La grande faucheuse)
6x05 – The Mad King (Le roi fou)
6x06 – Salvage (Le droit chemin)
6x07 – Sweet and Vaded (Mesures désespérées)
6x08 – Los Fantasmas (Fantômes)
6x09 – John 8 :32 (Jean 8 :32)
6x10 – Huang Wu (L’iombre chinoise)
6x11 – Aon Rud Persanta (Le paradoxe du parrain)
6x12 – You Are My Sunshine (Spirale)
6x13 – A Mother’s Work (Le sang d’une mere)
 

 

Saison 7

     La voilà donc, la tant attendue dernière saison. De l'avis général, "il était temps que ça s'arrête" comme on peut souvent l'entendre parmi les spectateurs. Cette dernière saison le sait bien et propose une juste conclusion de tout ce qui a été amené dans la série, avec même des parenthèses étonnantes comme l'évolution sentimentale de Tig ou la relation entre Chibs et la nouvelle sheriff. Si certaines intrigues tardent vraiment, comme la révélation de ce qui s'est passé à la fin de la saison précédente, la saison met un point d'honneur à finaliser l'évolution de Jax, devenu clairement un nouveau Clay, donc précisemment ce contre quoi il luttait. Les répercussions de ses mauvaises décisions sur son club, sur ses proches et même sur ses enfants sont claires et évidentes, et dressent un tableau très noir de notre héros plus beaucoup héroïque.

      Comme dans la saison précédente, la violence est très fortement présente dans cette fin de série, et ce qui est déstabilisant, c'est qu'elle n'est plus tellement subie par les héros mais produite. On sent à plusieurs reprises que SAMCRO a tort, prend la mauvaise décision, se retourne contre ses alliés sans se rendre compte du danger, et on assiste totalement impuissants à la descente aux enfers du club de Jax. Manipulations, mensonges, meurtres sanglants, alliances multiples rompues en vitesse : tout place davantage nos bikers comme ennemis que comme des héros, pile ce contre quoi Jax luttait. Cette évolution négative est illustrée par Néro, qui garde sa bonne conscience et sa moralité face à Jax qu'il aime mais voit sombrer. Cette relation est peut-être la plus réussie de la série.

     Conclusion facile et sans trop de surprise, la saison a donc le mérite de tout finaliser comme il se doit, mettant un point final à l'évolution négative de son personnage presque messianique dans la dernière image.

 

Liste des épisodes de la saison 7 :

7x01 - Black Widower (Le veuf noir)

7x02 - Toil and Till (La vengeance dans la peau)

7x03 - Playing with monsters (Jeux de monstres)

7x04 - Poor Little Lambs (Agnus Dei)

7x05 - Some Strange Eruption (Guerre totale)

7x06 - Smok'em if you got'em (Fumez-les tous !)

7x07 - Greensleeves (Le maquereau chanteur)

7x08 - The Separation of crows (Un membre de plus)

7x09 - What a piece of work is man (Les chairs à vif)

7x10 - Faith and Despondancy (A la régulière)

7x11 - Suite of Woe (A fleur de cuir)

7x12 - Red Rose (La rose rouge)

7x13 - Papa's good (A ceux qui restent)

 

 

Article édité le 27 juillet 2015 avec l'ajout de la dernière saison.

Par Robert Mudas.

Partager cet article

Repost 0
Published by Robert Mudas - dans Séries télévisées
commenter cet article

commentaires

Cathy 31/05/2014 13:27

Je viens tout juste de finir la saison 6 et il m'a fallu confirmer qu'il y avait bien une saison 7 derrière tant j'ai cru que le dernier épisode marquait la fin de la série. Une saison très
violente effectivement, peut-être même un peu trop à mon goût. Non pas que la vue du sang me dégoûte, mais ce qui fait toute la force de la mort d'un personnage, c'est aussi son côté soudain et
inattendu (avec la petite voix dans nos têtes qui nous dit "non, ils ne vont pas oser faire ça quand même ?"). Là il y a tellement de morts qu'on finit par perdre le compte et à trouver ça banal.
Et si la petite voix a résonné dans ma tête pour deux des persos de l'épisode 4 (car pour les deux autres, c'est plutôt un soulagement), ça n'a malheureusement pas été le cas dans les deux derniers
épisodes, alors que ça aurait du beaucoup plus me marquer.
J'ai donc préféré les deux saisons précédentes, mais si la tension de celle-ci est quasi permanente.
Par contre, je suis curieuse de voir la saison 7 parce qu'il va être sacrément difficile de rebondir sur tout ça.

Contact

Participations, encouragements, insultes...
ludiculture@yahoo.fr

Rechercher