Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2007 5 26 /10 /octobre /2007 14:43

Histoires d'humour


Artiste : Les Fatals Picards
Titre : Pamplemousse Mécanique
Label : Warner
2007

photopamplemoussemecaniqu.jpg

 

  Comme beaucoup, j'ai entendu parler des Fatals Picards par leur participation à l'Eurovision. Et même si la chanson présentée était assez pauvre à mon goût, j'ai voulu découvrir par curiosité intellectuelle ce groupe souvent ensensé par la blogosphère BD.

  Et bien m'en prit. Un humour ravageur qui me rappelle fortement Didier Super, mais en bien chanté. Des musiques et une ambiance qui me rappellent assez Les Wriggles, mais en un peu plus rock et musical. Et des textes très très bien écrits.

  Un peu dérouté au début par l'omniprésence de l'humour et le nombre de parodies dans l'album, je me suis vite pris d'affection pour ce groupe amusant, dynamique et doué et leur sympathique univers.


  En fait, les Fatals Picards ont l'art de toucher par leurs petites anecdotes, leurs exemples précis, à notre vision du monde. Ils ont exactement le mot pour rire. Si l'on aime souvent les chanteurs à textes pour trouver le mot juste et vrai, ici les fils spirituels du Ché et de Bernard Laviliers trouvent toujours le mot qui nous touche et nous fait sourire.

  Prenez Bernard Laviliers, ou la réinterprétation amusante et surprenante du mythe du superhéros. Si si, rien que ça. Les anecdotes hyperboliques sont de mise et ne peuvent que nous faire marrer. C'est comme ça.
Prenez encore Seul et célibataire, ou la jolie peinture du mec abondonné et pas débrouillard pour deux sous, ou Djembé man et son mignon pamphlet anti-rasta. N'oubliez pas non-plus la complainte de l'homme captif du monde d'Amélie Poulain...


  Parfois ces anecdotes servent avec humour noir à dépeindre des vérités sociales : La sécurité de l'emploi est une apologie des profs comme il en existe trop peu. L'émouvante Française des jeux a le très bon mauvais goût d'utiliser l'humour pour décrire avec brio la misère d'une vie.

  Il faut cependant prévenir : 53 % de la population française risque de ne pas aimer cet album. En effet les Fatals Picards sont à gauche et le revendiquent, encore une fois avec humour. Ils dépeignent de façon amusante, pleine de stéréotypes hilarants, une éducation gauchiste avec la très belle Mon père était tellement de gauche. Ca continue avec Au mariage de Kévin et de ma soeur, sur les beaufs racistes et intolérants que l'on a parfois la mauvaise idée de rencontrer. Et ça se conclut sur Et puis merde je vote à droite, le tout nous laissant l'idée que Les Fatals sont des gens blessés par la réalité du monde qui se protègent par l'humour. Qui n'ont pas la prétention de faire changer les choses et qui préfèrent en rire.
Ca peut toucher certaines personnes, ce genre de carapace.
J'en suis.

  Et puis, pour diluer tout ça, il y a une bonne dose de parodie, menée avec brio tant sur la musique et la voix que sur le thème et les mots. Par vraiment de la parodie méchante comme le fait Laurent Gerra mais plutôt de la parodie humble, jouant à créer l'antithèse de Zebda dans "Monter le pantalon", à reprendre les chansons révolutionnaires hispaniques avec "Commandante", à décrire la dure vie d'un gothique dans "Cure toujours" ou à mener l'utopisme de Tryo à l'extrême dans "Je viens d'ici".

  Un album marginal et caustique, qui sent bon la controverse et les débats. Un album qui ne se prend pas au sérieux tout en traîtant de choses sérieuses (la marque des meilleurs !). Un album que certains aimeront, que d'autres non, mais qu'il faut quand même avoir écouté ne serait-ce qu'une fois et par curiosité. Ou tout simplement pour rire un peu, ce qui ne fait jamais de mal dans le monde moderne.

fatals-picards.jpg




Liste des pistes:
 01 - Bernard Laviliers
 02 - La sécurité de l'emploi
 03 - Mon père était tellement de gauche
 04 - Djembé Man
 05 - Seul et célibataire
 06 - Au mariage de Kévin et de ma soeur
 07 - Les dictateurs
 08 - Moi je vis chez Amélie
 09 - Commandante
 10 - Monter le pantalon
 11 - Cure toujours
 12 - Je viens d'ici
 13 - Partenaire particulier
 14 - Française des jeux
 15 - Et puis merde, je vote à droite !
 16 - On se demandait (où sont les pistes introuvables ?)

(A noter la réédition de l'album en avril 2007 avec l'insertion de l'Amour à la française)


Par Robert Mudas

Partager cet article

Repost 0
Published by Robert Mudas - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Papillon 27/10/2007 01:52

Bonne idée d'avoir parlé d'eux! ;-)

Alors par contre, j'ai connu Les Fatals Picards et leur album Pamplemouse Mécanique légèrement avant l'Eurovision, j'ai tout de suite bien aimé leurs chansons, et je n'ai pas eu d'a priori après en apprennant qu'ils passaient à l'Eurovision (comme ce fut le cas de quelque uns de mes amis qui connaissent la réputation habituelle de l'Eurovision pour le choix de ses participants, et qui n'avaient pas spécialement envi d'en connaitre d'avantage sur eux).

Et comme je te l'avais déjà dit je crois, ils étaient passé aux Francofolies de la Rochelle cet été..,mais je n'avais pas pu les voir car en même temps il y avait le concert de Didier Super!^^ (et puis je ne les ai pas vu non plus parce que j'avais déjà dépensé mes sous pour 3 ou 4 autres concerts du festival, que le concert de Didier Super était gratuit, et que j'avais déjà loupé 3e fois ses concerts dc la c'était l'occasion de le voir!:p)
Mais bon, franchement, ils auraient pu ne pas les programmer en même temps, comme ça j'aurais vu les Fatals Picards aussi p-e! :p

Sinon, t'as bien décrit toutes les chansons de l'album, c'est exactement ça! Et j'aime bien la dernière piste de l'album aussi, il faut avoir le temps de l'écouter, mais les petits sketch sont plutôt sympa dans l'ensemble! :-)

Contact

Participations, encouragements, insultes...
ludiculture@yahoo.fr

Rechercher