Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 07:29

Oserez vous ouvrir la boite de Pandore Memoriel ?

 

REMEMBER ME

 

Développement : DONTNOD Entertainment

Éditeur : Capcom

Sortis le 7juin 2013 déconseillé aux - 16 ans

 

Disponible sur PC/PS3/360

ArtOfRememberMe

 

Bienvenue dans Néo-Paris 2084. Ville lumière où ceux qui ont les moyens vivent dans les hautes sphères, ont le bonheur de jouir d'une vie sans mauvais souvenir et tracas, et où les plus pauvres et les plus faibles finissent bouffés par la soif de souvenirs heureux , jusqu'à en perdre leur humanité.

C'est dans cet univers que démarre votre aventure ou vous incarnez la jeune, belle et dangereuse Lilith, une Eroriste de renom, qui combat au nom du souvenir sous l'égide de son ami Edge pour lutter contre la vile entreprise qu'est Memorize. Une Grande Corpo qui est à l’origine du système Sensen, nouvelle technologie indispensable dans ce monde, où tous vos souvenirs sont stockés, supprimés voire même modifiés.

 

Lorsque l'on démarre le jeu la première chose qui interpelle est le soin apporté aux visuels et à la bande son.

Concrètement si j'avais pas une manette entre les mains, je me serais crue devant un joli film d'animation.

Malheureusement au bout de quelques minutes de jeux, certains points faibles commencent à apparaître, l'animation des personnages étant un peu datée, manquant parfois de fluidité. Mais ce détail s'oublie assez vite une fois qu'on plonge véritablement dans l'aventure, excepté à certains moments, le jeu a décidé d'être très permissif sur des collision ,etc...

 

Petite chose à savoir sur ce projet, que j'attendais depuis bien longtemps : ce jeu est le premier « bébé »de chez Dontnod, jeune société créée notamment par Aleksi Briclot, qui est juste MON illustrateur fétiche.

Bref cela fait longtemps que le projet était sur les rails et que sa production a subi de gros ralentissements dus au retrait du projet du premier éditeur du jeu.

Heureusement Capcom ne tarde pas trop à racheter les droit de ce dernier et la production peut reprendre son cours.

Mais on sent bien à l'écran, malgré toute la bonne volonté, que ce dernier n'a certainement pas pu avoir autant de fond que sur les dernier Jeux Triple A des Studios comme Rockstar ou NaugthyDog.

Et croyez-moi, ça fait une Énorme différence.

 

Bref, revenons au jeux. Parlons un peu Gameplay.

La prise en main du jeu n'est pas forcément évidente.

Bon si vous êtes des aficionados de jeux « Open World » où l'on passe des heures à se perdre et où le seul moyen de tuer ses ennemis est de spammer une seule et unique touche.... passez votre chemin ce jeu ne sera définitivement pas pour vous^^.

Car à défaut d'avoir une grande map, on se balade dans des couloirs où chaque tronçon qui semble en dehors du chemin camouflera forcément « un item » utile à l'évolution du personnage.

Évoluer et trouver ces « items » vous seront vitaux. Car les scènes de combat sont assez retorses.

                    Exploration_ambiance_nuit.jpg

(Petit aperçu des environnements du jeu dans les bas-quartiers ci dessus, et une petite ambiance

des environnements des beaux quartiers ci dessous)

                    Remember-Me_Ambiance-jour-beau-quartier.jpg

Beaucoup ont critiqué une certaine linéarité du jeu, pour ma part je trouve que les combats sont suffisamment variés dans leur manière de gérer les diffèrents ennemis, qui apparaissent au cours du jeu, et leur difficulté croissante.

Et d’ailleurs pour combattre vous aurez affaire au « combo lab » .

Alors le « combo lab » qu'est-ce que c'est ?

C'est le petit plus de ce jeu, en effet ici vous pourrez customiser les coups que vous porterez à vos ennemis. Vous ne customiserez pas à proprement parler les enchaînements mais les effets qu'ils auront sur vous ou votre ennemi. Et pour que le jeu reste relativement plaisant il va falloir apprendre a combiner les combos le plus intelligemment possible.

(Exemple de ce à quoi ressemble le fameux "Combo Lab ci dessous)

                    Remember-Me Combo-Lab 01

Vous aurez différentes capacités que vous acquerrez au court de l'histoire, notamment un gant de piratage sensen qui sera de plus en plus puissant. Des coups spéciaux qu'on pourrait apparenter à de la magie, vu qu'il vous faudra recharger de l’énergie pour les utiliser.

                    un-peut-de-combat.jpg

  (petite séquence de combat )

Vous aurez également quelques interfaces de remaniement mémoriel de certains de vos ennemis qui offriront une nouvelle expérience de jeu, en vous plongeant encore plus dans les méandres et problèmes moraux que posent ces dernières actions à votre héroïne.

                       (Le trafic mémoriel, c'est la vie, sisi )                   remaniement-memoriel.jpg

L'histoire quant à elle n'est pas forcément des plus originales, et je n'en dévoilerai rien ici, car elle a tout de même son intérêt.

Mais les différentes interfaces qui permettent de manipuler la mémoire des différentes personnes que vous croiserez au cours de votre aventure, ainsi que le discours final de ce jeu, vous feront forcément vous poser des question sur le bien nécessaire ou non des mauvais souvenirs et la valeur de chacun d'eux.

Et ça faisait bien longtemps qu'un jeu ne m'avait pas touchée autant dans son discours. Les seules à produire un effet quasi identique sur moi sont les « Metal gear Solid ».

 

Petit bilan :

 

Au niveau de l'ambiance du jeu, des musiques, des décors, nous avons face à nous un réel petit chef d’œuvre. Les combats peuvent parfois s’avérer très épiques et les quelques phases d'exploration sont les bienvenues pour nous faire souffler entre chacun d'eux.

L'histoire, sans être exceptionnelle est tout de même belle, bien construite et surtout amène à la réflexion et nous met face à ce que nous avons tous ressenti un jour : l’envie de pouvoir oublier les moments malheureux de notre existence (et si vous n'en avez aucun, c'est que vous n’êtes pas humain XD).

Bon certains noteront certainement les incohérences de localisation géographique des grand lieux de Paris, mais à ceux là, et je défendrais cet axe artistique contre n'importe qui, je leur dirais qu'ici nous n'avons pas à faire à une vision d'un Paris réaliste, mais plus à la vision d'un Paris tel qu'il pourrait être perçu et compris dans son ensemble par la plupart d'entre nous, et à travers le monde entier. Il est crédible à défaut d'être réaliste. Et ça c'est une des grandes forces de ce jeu digne d'un beau récit d'anticipation néo-futuriste. ^^

 

Alors si vous en avez marre des 100aines de jeu online, ou autres MMO, et FPS qui inondent actuellement le marché, que vous voulez soutenir une boîte française qui a la volonté de produire de beaux produits, jouez à Remember ME « COCORICO ! »

Non plus sérieusement si vous avez la curiosité de vous replonger dans un jeu qui vous embarque dans un réel univers, avec une vraie histoire, courez sur ce jeu, il vaut les 6 à 7heures de jeux qu'il nécessite pour le terminer en normal. Mais peut-être pas les 70 euros qu'en demandaient les premières éditions neuves sur console^^.

                     remember_me_2013-wide.jpg

 

Par Darkim Lain.

Partager cet article

Repost 0
Published by Darkim Lain - dans Jeux vidéo
commenter cet article

commentaires

Contact

Participations, encouragements, insultes...
ludiculture@yahoo.fr

Rechercher