Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 10:25

Le petit théâtre du quotidien

Scénario et dessin de Boulet
Editions Delcourt, collection Shampooing
8 tomes parus
2008 – aujourd’hui

 

http://2.bp.blogspot.com/-i9qY7lKeQpQ/Tk19uniXxiI/AAAAAAAAFSc/vGOIyInm_fg/s1600/boulet-notes.jpg

 

  Quant on fréquente un tout petit peu Internet et qu’on est un tout petit peu amateur de bande-dessinée, il est difficile de passer à côté de Boulet. Boulet est un dessinateur extrêmement talentueux et imaginatif, auteur notamment de Raghnarok et de Donjon Zénith. Mais avant tout, c’est aussi un auteur de blog, peut-être même l’auteur qui a su le mieux exploiter la toile pour ses dessins et engendré la mode des blogs BD. D’autres l’ont suivi mais Boulet est clairement le plus connu, et selon moi un des plus doués.

 

http://www.babelio.com/users/AVT_Boulet_3469.jpeg

 

     La recette de son blog : la peinture du quotidien, un trait parfait (je suis fan de ses dinosaures...), énormément d’humour mais aussi la véracité et l’émotion. En effet, chaque planche n’est pas hilarante, chacune n’est pas touchante, certaines sont des dessins hommages ou des carnets de notes, d’autres de vraies BD scénarisées, mais au total tout cela est sur le blog, et chaque publication témoigne d’un vrai travail, d’un vrai talent, et non d’une simple pensée rapidement jetée sur le papier.
 

http://animation.lapin.org/public/boulet.jpg

 

    En réalité, Boulet a profité de son site Internet pour faire ce qu’il voulait faire, dessiner ce qu’il avait envie de dessiner, et donc se faire plaisir personnellement loin des travaux en cours et des commandes contraignantes. L’ironie du sort a fait que le public a adoré cet espace de libre expression, jusqu’à donner à Boulet le succès et la réputation qu’il méritait, et que face à la demande croissante, les planches du blog ont même été publiées en livres. En somme, ce qui était sur Internet car non-publiable a été publié sous la demande. Si bien que j’en parle aujourd’hui sur Internet. La boucle est bouclée.
 

 

http://www.zeporama.com/images/NEWS/PINGPONG/pingpong_boulet_beaulaid.jpg

http://www.docslumpy.info/ddd/wp-content/uploads/2009/06/notes-boulet-tome3.jpg

 http://3.bp.blogspot.com/-i8lqNNa2ZRM/TbrBfTPlUlI/AAAAAAAAAAw/OeKUGARBuGk/s1600/notes+2.jpg   http://blog.monsieurpixel.com/wp-content/uploads/2009/12/boulet-notes.jpgCe dont je parle dans cet article, c’est donc de la série Notes, qui est, disons-le tout de suite, extrêmement bien publiée. Déjà parce que les livres sont vraiment très beaux, avec de magnifiques couvertures et une qualité de papier appréciable, mais aussi parce que l’auteur a eu la bonne idée de composer des recueils de ses notes publiées par année, tout en les liant par une sorte de fil rouge inédit. En effet, chaque tome propose tous les éléments publiés sur le site pendant une année, avec en plus des interventions de Boulet par http://www.elbakin.net/plume/xmedia/fantasy/articles/noel/boulet_note_6.gifhttp://www.heeza.fr/2031-large/bd-boulet-notes-5-quelques-minutes-avant-la-fin-du-monde.jpghttp://www.bdouebe.net/img/notes/notes4couv.jpgrapport aux planches publiées, prenant parfois du recul ou expliquant le contexte, ou un fil rouge souvent mentionné dans le titre et la couverture de chaque livre. Le tome 3 va par exemple réfléchir sur le lien entre la créativité et l’imagination, le 5 sur la représentation de la fin du monde, ou le 7 sur une rénovation du steampunk. Boulet n’hésite pas à aller loin dans ses idées, mais comme il le fait avec une pédagogie et un talent narratif remarquables, on ne peut que se laisser guider par le maître. Personnellement, cela me fait un peu penser à Scott McCloud, et c’est un compliment. En fait, tout en utilisant les codes de la bande-dessinée traditionnelle, Boulet va nous faire l'honneur de nous les expliquer, de les commenter, de les critiquer parfois, avec un fort travail contre les clichés de la bande-dessinée. Et franchement, il est difficile de revoir une bulle de pensée, une séquence de "oh bah ce n'était qu'un rêve en fait", une onomatopée ou un album des schtroumphfs sans penser à lui après avoir lu ce qu'il en dit...
 

 http://bdzoom.com/wp-content/uploads/2012/09/Notes-7-Boulet.jpg


   Que ce soit dans ces réflexions d’auteur et de lecteur de BD dont je viens de parler, dans ses souvenirs d’enfance, dans ses carnets de croquis, dans sa peinture du quotidien, dans son témoignage quant au métier d’auteur, dans ses récits de voyage, ou même dans ses planches humoristiques à chute, Boulet excelle. Et fait de ces livres une véritable œuvre aboutie et intelligente.
 

http://www.bdnet.com/img/couvpage/19/9910000029196_cg.jpg


 http://www.bedetheque.com/media/Couvertures/Couv_198321.jpg  Avant de clôturer ce court article, il faut signaler que le huitième tome est particulier puisqu’il regroupe les participations de Boulet aux 24 heures de la BD, où des auteurs volontaires (et donc masochistes) s’enferment pour créer une BD de 24 pages en 24 heures avec une contrainte précise. Juste comme ça. Par défi créatif. Et bien celles de Boulet, proposées dans ce tome 8, sont souvent excellentes. Mention spéciale au « Ténébreux » que je trouve très très bien mis en scène.

 

http://www.zeporama.com/images/NEWS/PINGPONG/pingpong_boulet_derive.jpg


     Bref, amateur de bande-dessinée, tu connais sûrement déjà Boulet.
    Si ce n’est pas le cas, lis-le.
 

 

Tome 1 : Born to be a larve
Tome 2 : Le petit théâtre de la rue
Tome 3 : La viande c’est la force
Tome 4 : Songe est mensonge
Tome 5 : Quelques minutes avant la fin du monde
Tome 6 : Debout mes globules !
Tome 7 : Formicapunk
Tome 8 : les 24 heures

 

Par Robert Mudas.

Partager cet article

Repost 0
Published by Robert Mudas - dans Bande dessinée
commenter cet article

commentaires

Contact

Participations, encouragements, insultes...
ludiculture@yahoo.fr

Rechercher